Lexique

Ce lexique vous donne des définitions succintes dans des domaines variés (assurance vie, succession, mutualité…).
Il n'a en aucun cas vocation à se substituer aux conseils avisés de professionnels
 qui sont à votre écoute pour répondre à vos questions (notaire, avocat, ou pour les questions relatives à votre garantie d'assurance et à la gestion de votre patrimoine : votre conseiller Carac).

Rente de conjoint – pour la Retraite Mutualiste du Combattant

Rente versée au conjoint, partenaire de PACS ou concubin si l’adhérent a choisi, à la liquidation de sa rente ou ultérieurement, d’aliéner tout ou partie de son capital réservé à la constitution d’une rente au profit de son conjoint, partenaire de PACS ou concubin.
Ce choix, irréversible, n’est possible que si le(les) bénéficiaire(s) en cas de décès n’ont pas accepté la désignation faite à leur profit.
Le capital réservé employé à la constitution de la rente de conjoint ne peut être inférieur à 1 600 euros.La rente de conjoint comprend :
•    une rente dite « temporaire » servie au plus tôt à partir de l’entrée en jouissance de la retraite de l’adhérent,
•    et une rente dite « définitive » à partir du décès de l’adhérent.