Carac Épargne Vivre Ensemble

Un contrat d’assurance vie monosupport pour préparer dès aujourd’hui les projets de vie de la personne handicapée. Avec Carac Épargne Vivre Ensemble

 
Bénéficiez d’une épargne adaptée
aux besoins de la personne handicapée

 
Constituez une épargne en toute sécurité et
protéger l’avenir de la personne handicapée

 
Profitez de l’expertise Carac
dans vos démarches d’accompagnement

Carac Épargne Vivre Ensemble en bref

Carac Épargne Vivre Ensemble est un contrat d’assurance vie monosupport libellé en euros conçu pour accompagner les personnes handicapées dans leurs projets de vie.

En matière d’épargne, le représentant légal, tuteur ou curateur se doit de pratiquer une gestion prudente de l’épargne dans l’intérêt de la personne dont il a la responsabilité. Avec plus de 12 milliards d’actifs, la Carac se démarque par sa gestion financière rigoureuse grâce à laquelle elle offre à ses adhérents des performances sur le long terme.

  1. Un contrat accessible dès 200 euros de versements, frais inclus
  2. Une épargne disponible sous forme de rachats, dans le cadre fiscal avantageux de l’assurance vie (1),
  3. Des compléments de revenus pour la retraite grâce à la possibilité de transformer son capital en rentes viagères (2),
  4. Une transmission hors droits de succession (3).

Un contrat éligible à l'épargne handicap

Accessible aux personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas exercer une activité professionnelle normale, l’option épargne handicap permet de bénéficier d’avantages fiscaux spécifiques sous conditions et selon la législation en vigueur. L’épargne handicap est réservée aux personnes majeures et non retraitées en situation d’invalidité reconnue par la législation en vigueur. Elle ne profite pas aux personnes qui n’ont pas leur domicile fiscal en France.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page dédiée à l’épargne handicap.

Un accompagnement personnalisé

Parce qu’être en charge d’une personne en situation de handicap est lourd de responsabilités, la mutuelle Carac met tout son savoir-faire à votre service pour vous aider dans vos démarches d’accompagnement. Elle s’appuie pour cela sur l’expertise de conseillers mutualistes spécialisés connaissant les particularités juridiques, réglementaires et fiscales de la protection juridique.

En savoir plus sur Carac Épargne Vivre Ensemble

 Consulter le Document d'Informations Clés de Carac Épargne Vivre EnsembleConsulter les taux de rendement >

 

Prendre rendez-vous >Contacter un conseiller >

 
(1) Imposition des intérêts et application des prélèvements sociaux conformément à la législation en vigueur au 01/01/2020.
(2) En cas de sortie en rente, celle-ci est soumise à la fiscalité des rentes viagères à titre onéreux et aux prélèvements sociaux et fiscaux.
(3) A votre décès, les bénéficiaires désignés sont exonérés des droits de succession et du prélèvement forfaitaire de l'article 990I du CGI dans les limites définies par la législation en vigueur au 01/01/2020 - les prélèvements sociaux s'appliquent. 

Conseil d'expert

Comme tous les épargnants, les personnes handicapées ont des projets de vie. Il n’en demeure pas moins qu’elles ont besoin d’un accompagnement spécifique.

Quel est le contexte actuel pour les personnes âgées ?

Les personnes protégées sont des personnes qui ont besoin d’un accompagnement juridiquement organisé. En 2013, on ne comptait pas moins d’1,2 millions de personnes protégées en France. Il est difficile d’obtenir des chiffres précis sur cette population, toutefois une seule certitude, leur nombre augmente de façon exponentielle depuis plusieurs années. C’est pourquoi il était nécessaire de revoir le régime de protection des majeurs incapables régi par une loi datant de 1968.

La loi du 5 mars 2007 a donc eu pour objectif de mettre la personne protégée au centre de la mesure de protection avec un renforcement des contrôles pour les tuteurs ou curateurs extérieurs à la famille et la mise en place d’un mandat de protection future.

Comment faciliter le travail des tuteurs ou curateurs ?

Avant de trouver des solutions, il est important de faire la distinction entre les actes d’administration tels que la gestion du quotidien d’une part et de disposition d’autre part.

Les opérations que les conseillers Carac proposent relèvent de l’acte de disposition et sont traitées différemment que l’on soit sous curatelle ou sous tutelle.

Par exemple, la souscription d’un contrat d’assurance vie, acte de disposition sera simplement, mais obligatoirement, accompagnée par le curateur mais sera soumise par le tuteur à l’approbation d’un juge des tutelles.

Quelle solution d'épargne pour préparer l'avenir d'une personne en situation de handicap ?

Grâce aux dispositions fiscales qui l’entourent et aux taux de rendement supérieurs aux autres produits d’épargne, l’assurance vie reste le placement préféré des français. C’est d’autant plus vrai pour les personnes en situation de handicap car s’ajoute aux avantages de l’assurance vie « classique », ceux de l’option épargne handicap.

Pour répondre aux demandes du juge des tutelles sur la sécurisation du placement, l’épargne est investie à 100 % sur le fonds euros.

La Carac a déjà à ce stade de solides arguments à faire valoir : solidité financière, performance, régularité et qualité de son fonds en euros, connaissance du monde des personnes en situation de handicap.

Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous répondre.
  • Des solutions épargne et retraite parmi les plus performantes du marché grâce à une gestion rigoureuse depuis près d'un siècle.

  • Un accompagnement personnalisé tout au long de votre vie. Nos équipes à taille humaine ont à cœur de mieux vous connaître pour mieux vous conseiller.

  • Des investissements durables et responsables en lien avec l’économie réelle, qui donnent du sens à votre épargne.

Recevoir votre guide