Ouvrir un PER, comment et pourquoi ? Le guide de 2023

23 novembre 2023 #Epargne Retraite
Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un incontournable pour optimiser son épargne en 2023. Dans ce guide, découvrez les démarches pour ouvrir un PER ainsi que les avantages d’un tel placement, et préparez sereinement votre retraite.
comment ouvrir un plan épargne retraite

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un produit d’épargne à long terme visant à constituer un capital ou une rente pour la retraite. Il a été instauré par la « loi Pacte » de 2019 dans le but de remplacer les anciens produits d’épargne retraite et de les harmoniser. Le PER offre ainsi : 

  • plus de flexibilité en matière de versements ; 
  • des transferts entre les différents plans largement facilités ; 
  • une optimisation potentielle de la fiscalité à la sortie, notamment en cas d’achat de résidence principale.

Il existe trois types de PER : PER individuel (PERIN), PER d’Entreprise Collectif et PER Obligatoire (PERO).

Les versements effectués sur un plan d’épargne retraite – entre autres, les versements volontaires et obligatoires sur un PER d’entreprise - peuvent être déduits de l’impôt sur le revenu. Cette déduction ne doit pas dépasser un montant de plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal.

À l’ouverture d’un PER, vous pouvez choisir entre gestion libre, gestion profilée ou gestion pilotée à horizon. Il existe deux modes de sortie : en capital (somme d’argent) ou en rente (versements réguliers).

1b_SLIDER OFFRE PARRAINAGE 2024 1500X372 NEW GENERATION (1).png

Comment ouvrir un PER : les démarches

Les différentes étapes pour ouvrir un plan d’épargne retraite sont les suivantes :

  1. Préparez-vous à souscrire. Toute personne (salariée, non-salariée ou sans activité) peut ouvrir un PER. Munissez-vous de vos documents d’identité, d’un justificatif de domicile et d’un RIB.
  2. Comparez les frais. Les PER sont sujets aux frais sur versement, prélevés lors des dépôts d’argent, aux frais de gestion et aux frais d’arbitrage lors du changement d’orientation d’investissement. Ces frais auront un impact direct sur la performance globale de l’épargne. Une différence sur ces frais, même minime, pourra se traduire par une grande variation sur le capital final.
  3. Choisissez votre établissement. La plupart des banques, mutuelles et sociétés d’assurance et certains organismes spécialisés proposent des PER. Analysez les offres : taux de rendement, options d’investissement, services inclus, frais, etc.
  4. Comment ouvrir un PER ? Une fois l’établissement choisi, remplissez le dossier d’adhésion accompagné par un conseiller et fournissez les documents requis. Il vous faudra ensuite effectuer un premier versement (le montant varie selon les établissements).

Notre conseil : n’hésitez pas à utiliser les comparateurs en ligne et à solliciter l’avis de professionnels pour faire le meilleur choix.

Pourquoi ouvrir un PER ?

Il existe plusieurs raisons d’ouvrir un PER :

Optimisation fiscale : les versements sur le PER peuvent être déduits de votre revenu imposable et ainsi réduire votre impôt sur le revenu. L’économie d’impôt dépend du taux d’imposition. Il est tout à fait possible de renoncer à cette déduction. Dans ce cas, à la sortie du PER, seule la rente ou le capital issu des intérêts est taxé… La part de capital correspondant aux intérêts générés par le contrat subit un prélèvement forfaitaire de 30%. Ce prélèvement correspond à l'impôt sur le revenu à hauteur de 12,8% et aux prélèvements sociaux à hauteur de 17,2%. La fiscalité du PER se veut donc avantageuse.

Sécurisation de l’épargne : malgré un risque de perte financière, le capital est potentiellement protégé. Vous avez aussi la possibilité d’adapter la répartition de votre épargne entre les différents supports en fonction de votre profil d’investisseur.

Préparation pour la retraite : le PER offre un complément aux régimes obligatoires de retraite et assure ainsi un meilleur niveau de vie à la retraite. Face à l’incertitude des pensions de retraite futures, le PER représente une solution proactive.

Flexibilité : dans certains cas spécifiques (l’achat d’une résidence principale, l’invalidité, le surendettement…), il est possible de débloquer son PER avant la retraite.

Transmission : en cas de décès, le capital et les intérêts sont transmis aux bénéficiaires désignés, dans des conditions fiscalement avantageuses.

Notre conseil : l’ouverture d’un PER, au-delà des avantages fiscaux, doit s’intégrer dans une stratégie globale de préparation de la retraite. Il vous faudra donc bien réfléchir en amont au montant des versements, à la durée d’épargne et au type de sortie souhaité à la retraite.

Qui peut ouvrir un PER ?

Le PER est accessible à tous : salariés, non-salariés, sans activité professionnelle... Il n’existe pas de limite d’âge pour la souscription, mais le projet de loi finances pour 2024 prévoit d’imposer un âge minimum de 18 ans à la souscription.

Il existe plusieurs types de PER : le PER individuel (PERin) s’adresse à tous les particuliers, quelle que soit leur situation professionnelle. Le financement se fait par des versements volontaires. Le PER d’entreprise s’adresse quant à lui uniquement aux salariés d’une entreprise. Il est alimenté par le salarié, l’employeur ou les deux conjointement et implique des avantages fiscaux et sociaux pour l’employeur et le salarié. Enfin, le PER catégoriel est un plan d’épargne retraite obligatoire pour les salariés.

À quel âge ouvrir un PER ?

Tout dépend de vos objectifs. Vous pouvez tout à fait ouvrir un PER dès votre entrée dans la vie active pour maximiser la durée d’épargne. À mi-carrière, l’ouverture d’un PER vous permettra de compenser une épargne retraite insuffisante ou de bénéficier d’avantages fiscaux. 

Notre conseil : une ouverture précoce permet de profiter de l’effet boule de neige de la capitalisation sur le long terme et de décupler le rendement. Vous aurez aussi la possibilité d’ajuster les versements en fonction de l’évolution de votre carrière et de votre situation personnelle. Mais même si une ouverture précoce est avantageuse, il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner pour sa retraite !

Quelle gestion choisir pour le plan épargne retraite ?

Avant d’ouvrir un PER, réfléchissez au mode de gestion souhaité :

La gestion libre. Vous choisissez directement vos supports d’investissement. Vous pouvez ainsi décider de diversifier ou de vous concentrer sur vos investissements. Pour qui ? Pour les investisseurs avertis, disposant d’une bonne connaissance des marchés financiers.

La gestion pilotée. Vous déléguez la répartition de vos investissements à des professionnels selon un profil de risque défini en amont. Pour qui ? Pour les investisseurs qui préfèrent une approche « clé en main ». Cette méthode permet de se délester du travail d’investigation et de prise de décision mais implique des frais de gestion.

La gestion profilée. Elle s’adapte à vos besoins en proposant une allocation d’actifs basée sur votre horizon de placement et votre tolérance au risque. Selon votre profil d’investisseur, elle offre une stratégie intermédiaire entre la gestion libre et la gestion pilotée. Le meilleur choix pour combiner expertise professionnelle et personnalisation.

Oui, le PER offre des avantages fiscaux. Malgré un risque de perte de capital, il vous permet généralement de sécuriser votre épargne pour la retraite et d’optimiser votre capital à long terme.

La somme initiale varie selon les établissements. La CARAC, par exemple, vous propose d’ouvrir votre PER avec un versement initial de 500 €.

Ouvrir un PER à la retraite permet de bénéficier d’un complément de revenus et de gérer efficacement son épargne.

Les versements volontaires sur un PER sont déductibles du revenu imposable, dans la limite d’un plafond. Lors de la sortie à la retraite, selon le choix de sortie en capital ou en rentes, l’imposition varie, notamment en fonction de l’origine des fonds et de la déduction fiscale des versements.
CARAC MAG

Comment bien préparer sa succession ?

Qu’impose la loi française en termes de succession ? Qui peut en bénéficier ? Est-il possible de transmettre son patrimoine de son vivant ? Éléments de réponse avec Marie Dumas, ingénieure patrimoniale à la Carac.

Lire la suite
ACTU avantages inconvénients plan épargne retraite

20 févr. 2024

#Epargne Retraite

PER : avantages et inconvénients de ce produit d’épargne

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) présente à la fois, comme tout produit d’épargne, de nombreux avantages et quelques inconvénients. Décryptage.

Lire l'actualité
CARAC MAG

Pourquoi les femmes investissent-elles moins que les hommes ?

8 femmes sur 10 mettent de l'argent de côté, mais elles épargnent moins que les hommes, et sont moins nombreuses à privilégier des placements à risque. Seulement 42 % des investisseurs en bourse* sont des femmes, contre 58 % pour les hommes, selon une étude1 réalisée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) en 2022**. Comment expliquer cet écart ? Et de quelles manières les femmes investissent-elles ? Décryptage.

Lire la suite
Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous répondre.
  • performance

    Des solutions épargne et retraite parmi les plus performantes du marché grâce à une gestion rigoureuse depuis près d'un siècle.

  • accompagnement

    Un accompagnement personnalisé tout au long de votre vie. Nos équipes à taille humaine ont à cœur de mieux vous connaître pour mieux vous conseiller.

  • bienveillance

    Des investissements durables et responsables en lien avec l’économie réelle, qui donnent du sens à votre épargne.