La Retraite Mutualiste du Combattant : à qui s’adresse-t-elle ?

Initialement réservée aux Anciens combattants et Victimes de guerre au titre du droit à réparation pour services rendus à la Nation, la Retraite Mutualiste du Combattant est également ouverte, depuis plusieurs années, aux militaires en activité ayant effectué, pendant au moins 90 jours consécutifs ou non, une Opération Extérieure (OPEX), qui figure sur la liste des conflits ouvrant droit au Titre de reconnaissance de la nation ou à la Carte du Combattant mise à jour chaque année au Journal Officiel.

La Retraite Mutualiste du Combattant : ses avantages

  • Une triple valorisation :
    • Une rente majorée par l’État de 12,5 % à 60 %  pendant la phase de perception selon le conflit auquel vous avez participé, le titre que vous détenez et sa date d’obtention, 
    • Une revalorisation annuelle de l’État pour compenser, du moins en partie, les effets de l’inflation,
    • Une bonification de la Carac, fixée annuellement par son Conseil d’administration  
  • Des versements déductibles de votre revenu imposable. La fiscalité avantageuse de l’assurance vie en matière de succession : en cas de décès, le capital est transmis à vos bénéficiaires hors droits de succession