Mon patrimoine

Comment investir votre épargne dans le développement durable ?

Comment investir votre épargne dans le développement durable ?

Aujourd’hui, 72 % des Français souhaitent que leur épargne serve à relancer l’économie, créer des emplois ou favoriser la transition écologique[1]. Pourtant, seulement 5 % ont déjà investi dans des solutions d’épargne durable[2]. Alors, comment se lancer ?

Épargne durable : de quoi parle-t-on ?

Il s’agit de la décision d’investir dans des placements ou portefeuilles d’actions répondant à des critères extra-financiers comme l’environnement, le social ou l’éthique. On distingue trois grands labels :

  • L’Investissement socialement responsable (ISR), le label « généraliste » le plus octroyé aujourd’hui. Il englobe les critères d’évaluation environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) des agences de notation extra-financière et n’exclut aucun secteur, tant que les entreprises s’engagent dans une démarche responsable. Il intègre depuis 2020 les fonds immobiliers.
  • Greenfin, un label « vert » plus sélectif. Il exclut les secteurs des énergies fossiles et du nucléaire et se concentre sur 8 activités phares, parmi lesquelles on retrouve l’adaptation au changement climatique, la gestion des déchets, les technologies de l’information et de la communication, ou encore le transport propre. 
  • Finansol, le label solidaire. Il englobe une large palette de produits financiers (livrets d’épargne, assurances-vie…) et vous assure que tout ou partie de votre argent placé sera orienté vers une entreprise solidaire.

Si la finance durable est majoritairement préemptée par des investisseurs institutionnels, elle n’en demeure pas moins ouverte aux particuliers. Selon l’institut Novethic[3], le nombre de fonds durables accessibles aux particuliers a augmenté de 50 % au cours de l’année 2019 !

L’épargne durable est-elle performante ?

La réponse est : oui ! En 2020, « 62 % des fonds labellisés ISR surperformaient le marché »[4] dans toutes les classes d’actifs. Pourtant, 11 % des Français considèrent encore la performance « comme le frein principal à l’investissement dans un produit d’épargne responsable »[5]C’est dire si l’information manque sur ces placements d’avenir… Car, en réalité, les entreprises vigilantes sur leur responsabilité sociale et environnementale (RSE) se révèlent « plus efficaces et mieux gérées »[6].

Un marché méconnu du grand public

L’investissement socialement responsable souffre du manque de communication de la part des établissements financiers. Alors que le marché est en pleine croissance, le défaut de promotion des produits financiers « utiles » ou « durables » en fait une offre peu lisible et freine l’investissement des épargnants. C’est pourquoi nous vous proposons un rapide panorama des solutions d’épargne durable.

Tour d’horizon des solutions de placements disponibles

Si vous souhaitez donner plus de sens à votre épargne, voici un aperçu des solutions vous permettant de souscrire à des fonds ISR :

  • Une assurance-vie en unités de compte

La Carac propose des fonds ISR, Finansol et Greenfin sur son contrat multisupports Carac Epargne Patrimoine.

Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis mais sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant notamment de l'évolution des marchés immobiliers et financiers. Il existe un risque de perte partielle ou totale en capital. La Carac s'engage sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur. Le risque de moins-value est donc supporté par l’adhérent. Les obligations/titres de créance proposés en qualité d’unités de compte d’un contrat d’assurance vie sont soumis au risque de défaut de l’émetteur et de perte de valeur en cas de rachat, d’arbitrage ou de dénouement par décès avant l’échéance du titre.

Pour en savoir plus, consulter Carac.fr

  • Un plan d’épargne en actions (PEA)
  • Un compte-titres ordinaire
  • Un plan d’épargne entreprise (PEE) ou de retraite collective (PERCO)

Depuis 2010, les sociétés qui proposent un fonds commun de placement d’entreprise (FCPE) doivent obligatoirement proposer au moins un fonds solidaire. Renseignez-vous auprès de votre employeur !

Notre conseil : pour chacune de ces solutions, vérifiez bien si un fonds ISR est éligible avant de souscrire. 

La Carac intègre depuis plusieurs années les critères ESG dans son actif général ainsi que dans son offre en unités de compte. En 2020, la Carac a adhéré à l’initiative internationale des Principes de l’investissement responsable (PRI), rejoignant un réseau international de plus de 3 400 signataires engagés.

Comment choisir le fonds que vous souhaitez soutenir ?

Pour connaître les caractéristiques d’un fonds (composition, labellisation, éligibilité à un produit), vous pouvez utiliser les moteurs de recherche des sites Novethic ou encore Novafi, dédiés à la finance durable. Ils vous permettront d’identifier les placements les plus adaptés à vos attentes, que ce soit en termes de rendement ou d’impact positif.

[1] : Étude Odoxa, 2021

[2] : Sondage Ifop, 2020

[3] : Institut de recherche et média spécialisé dans la finance durable, étude parue en 2020

[4] : Forum pour l’investissement responsable (FIR) et École polytechnique, étude conjointe 2020

[5] : Baromètre Insight AM, 2021

[6] : Autorité des marchés financiers, étude 2021

Explorer les sujets