Retraite militaire : spécificités, modalités et montant

28 juin 2023 #Retraite Mutualiste Combattant

Le système de retraite militaire offre une sécurité financière aux militaires après des années de service. Le parcours d'un militaire est semé d'efforts, de sacrifices et d'un engagement indéfectible envers la patrie. Qu'il s'agisse d'officiers, de militaires commissionnés, de sous officiers ou de non-officiers, tous aspirent à une retraite confortable après avoir consacré une partie de leur vie à la défense de la nation. Dans cet article, explorons ensemble les détails liés à la retraite militaire, comme le calcul de la pension, l'âge de la retraite, le fonctionnement des bonifications, sans oublier l'éligibilité à la Retraite Mutualiste du Combattant, une assurance vie compatible avec la retraite de base, qui permet de bénéficier d’une rente à vie, majorée par l’ État.

retraite militaire spécificités modalités et montant

Retraite des militaires : les points clés

La retraite militaire est un régime de retraite spécial appliqué aux membres de l'armée et de la gendarmerie, ainsi qu'à certains personnels du ministère de la Défense français. Il diffère du régime de retraite du secteur privé.

Comme pour tous les fonctionnaires des armées, les militaires sont soumis aux règles du Code des Pensions Civiles et Militaires et sont affiliés au Service des Retraites de l’État (SRE).

Le régime de retraite des militaires est alimenté par la cotisation salariale et la cotisation « employeur », cette dernière étant à la charge de l'État. La part salariale augmente régulièrement pour se rapprocher de celle des salariés du régime général. Elle est de 11,10% en 2023.

Pour les gendarmes, une surcotisation de 2,20% existe sous forme de prime.

Le montant de la pension militaire est calculé selon une formule proche de celle des fonctionnaires, basée sur le montant moyen du solde des 6 derniers mois, le nombre de trimestres acquis et le nombre de trimestres requis.

En moyenne, le montant de la pension militaire s'élève à environ 1 391 € par mois.

Méthode de calcul de la pension de retraite militaire

La pension de retraite militaire est calculée selon une formule similaire à celle des fonctionnaires civils, mais à laquelle s'ajoutent certaines spécificités.

Formule générale : solde des 6 derniers mois x 75% x (trimestres acquis / nombre de trimestres requis).

La retraite à taux plein des anciens combattants – de 75% – peut être atteinte de différentes manières en fonction des limites d'âge applicables aux différentes catégories de militaires, qui varient de 47 à 67 ans.

Si la limite d'âge est supérieure ou égale à 57 ans ou si le militaire prend sa retraite après 52 ans, les règles de calcul sont identiques à celles qui s'appliquent dans la fonction publique. La retraite à taux plein est atteinte à partir de l'âge limite, ou avant, si le nombre de trimestres acquis de 166 à 172 est atteint, tous régimes confondus, selon l'année de naissance.

Si la limite d'âge est inférieure à 57 ans, ou si le militaire prend sa retraite avant 52 ans, les modalités diffèrent. Les officiers sous contrat doivent totaliser 29,5 années (118 trimestres) de services et les non-officiers 19,5 années de service (78 trimestres).

Quid des bonifications ?

Le taux de la pension peut être modifié par des surcotes et des décotes selon le nombre d'enfants et la durée de service. Le taux plein de 75% peut être augmenté jusqu'à 80% grâce aux bonifications.

Les bonifications accordées aux militaires leur permettent d'accumuler des trimestres supplémentaires sans avoir à travailler plus. Les cas dans lesquels ces bonifications sont applicables sont les suivants :

  • Un gain de 4 trimestres est attribué s'ils interrompent leur activité professionnelle pour prendre soin d'un enfant né avant 2004.
  • Les femmes militaires peuvent bénéficier de 2 trimestres supplémentaires pour chaque enfant né après 2004.
  • Une bonification est accordée lors de la participation à une mission militaire ou à des opérations aériennes ou sous-marines.
  • Une bonification de 5 ans maximum ou de 1/5ème de la durée totale du service si celle-ci est supérieure à 17 ans est accordée.

Quel âge de départ à la retraite pour les militaires ?

La retraite militaire diffère des régimes de retraite généraux de la sécurité sociale dans le sens où elle est déterminée par le nombre d'années de service et non par l'âge.

Les militaires de l'armée française n'ont pas besoin d'attendre l'âge légal de départ à la retraite, fixé à 62 ans, pour demander leur pension. Ils peuvent bénéficier de leur retraite dès qu'ils ont accompli un certain nombre d'années de service, qui varie en fonction de leur statut : 27 ans de service pour les officiers, 20 ans pour les officiers sous contrat et 17 ans de service pour les militaires non-officiers ou commissionnés.

Si ces conditions ne sont pas remplies, la pension de retraite peut être liquidée à l'âge de 52 ans, avec certaines conditions de durée minimale de service. Il existe également une retraite d'office, imposée lorsque le militaire atteint la limite d'âge, qui varie entre 47 et 67 ans, en fonction du grade et du corps des armées de rattachement.

Cette limite d'âge peut cependant être repoussée dans certains cas, par exemple en présence d'enfants à charge ou pour le maintien en fonction dans l'intérêt du service.

Si le militaire n'a pas atteint le nombre d'années de service requis et est âgé de moins de 52 ans, il devra attendre l'âge légal de départ à la retraite, fixé à 62 ans, sauf dans des cas particuliers comme l'invalidité ou une carrière longue.

Comment faire valider le service militaire pour la pension de retraite ?

Le service militaire est pris en compte pour le calcul des droits à la retraite des militaires. S'il n'apparaît pas sur votre relevé de carrière, vous pouvez demander la régularisation par courrier. N'oubliez pas que chaque année de service militaire compte et peut influencer considérablement le montant final de votre pension. Et cela sera particulièrement pertinent si vous avez servi pendant une longue période ou dans des conditions particulièrement difficiles qui pourraient vous qualifier pour des bonifications.

Montant de la retraite militaire et pension supplémentaire

En France, le montant de la pension militaire versée par l'État est en moyenne de 1 391 €. Le montant de la pension militaire varie en fonction de plusieurs facteurs, comme le grade du militaire, le nombre d'années de service et les bonifications. Ainsi, la moyenne de 1 391 € n'est qu'une indication et chaque situation est unique. 

En cas de décès du militaire, l'époux, l'ex-époux ou l'enfant de ce dernier peut parfois prétendre à une partie de la pension dont il a bénéficié ou aurait pu bénéficier. C'est ce que l'on appelle « pension de réversion ». Des conditions spécifiques peuvent s'appliquer pour déterminer l'éligibilité du bénéficiaire. N'hésitez pas à vous renseigner en amont pour bien comprendre les implications.

Pour compléter leur retraite de base et leur permettre de mieux profiter de leur retraite, les militaires ont la possibilité sous certaines conditions de bénéficier de la RMC (retraite mutualiste du combattant). C’est un droit à réparation pour services rendus à la Nation. La Retraite Mutualiste du Combattant est un contrat d’assurance vie souscrit à titre individuel, qui permet d'augmenter sa pension de retraite en touchant une rente viagère cumulable avec la pension militaire. Cette retraite complémentaire permet de bénéficier d'avantages fiscaux : les versements effectués sur le contrat RMC sont déduits des revenus imposables et la rente est exonérée de prélèvements sociaux (dans certaines limites définies par la loi). Elle est par ailleurs majorée par l'État et revalorisée chaque année.

Pour obtenir plus d'informations sur la retraite mutualiste du combattant et préparer votre retraite sereinement, n'hésitez pas à contacter l'un de nos conseillers.

ACTU Retraite Mutualiste Combattant Définition

Qu’est-ce que la Retraite Mutualiste du Combattant ?

Servir la France vous donne droit à une retraite d’exception. Mais connaissez-vous la Retraite Mutualiste du Combattant ?

Lire l'actualité
ACTU arbitrage assurance vie

21 mai 2024

#Assurance Vie

Arbitrage en assurance vie : définition et modalités

L’arbitrage en assurance vie est une stratégie clé pour optimiser les contrats multisupports.

Lire l'actualité
ACTU Fonds daté Lazard High Yield 2029

16 mai 2024

#Assurance Vie

Investissez dans le fonds obligataire daté Lazard High Yield 2029

Du fait de la hausse des taux actuelle, les rendements obligataires reprennent de la vigueur.

Lire l'actualité
Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous répondre.
  • performance

    Des solutions épargne et retraite parmi les plus performantes du marché grâce à une gestion rigoureuse depuis près d'un siècle.

  • accompagnement

    Un accompagnement personnalisé tout au long de votre vie. Nos équipes à taille humaine ont à cœur de mieux vous connaître pour mieux vous conseiller.

  • bienveillance

    Des investissements durables et responsables en lien avec l’économie réelle, qui donnent du sens à votre épargne.