Pour que vive l’identité combattante

Suivant les évolutions de son époque, la mutuelle devient plus généraliste dans sa mission quotidienne. Toutefois, la Carac ne renoncera jamais à son identité si particulière, forgée pour ceux qui ont donné et donnent encore leur engagement le plus total au service de la Nation. À cette fin, la Carac créée en 2011 une entité dévolue à la préservation de cette identité : la Fondation d’entreprise Carac, à laquelle deux objectifs ont été assignés.

Les missions de la fondation

• Tout d’abord, une solidarité envers la population combattante, qu’il s’agisse des opérations d’hier ou d’aujourd’hui. Cet engagement se traduit par des actions de soutien à des projets au service des combattants.

• D’autre part, la Fondation d'entreprise Carac s’investit dans des initiatives à destination du grand public, pour perpétuer une mémoire et une histoire devant éveiller l’esprit civique des Français. Ces actions sous-tendent l’étude des faits historiques pour permettre aux générations futures de se préserver des événements tragiques.

L’organisation de la fondation

La fondation est pilotée par un Conseil d’administration. Réuni 3 fois par an, son rôle consiste à statuer sur des projets pouvant être soutenus et subventionnés par la fondation.
Le Conseil d’Administration de la Fondation d'entreprise Carac est composé de :

  • Jacques Goujat, président de la Fondation d'entreprise Carac,
  • Daniel Becker, André Darnet, Christian Stempert, Claude Tarall, Joseph Wiaceck pour le collège du membre fondateur (Carac),
  • Giuseppina Faro et Ali Frain, pour le collège des représentants du personnel de la Carac,
  • Guy Collet, Nicole Fontaine, Yves Le Maner et Hamlaoui Mekachera pour le collège des personnalités qualifiées choisies dans les domaines d’intervention de la Fondation Carac.

Guy Collet a notamment occupé la fonction de directeur général de l’Onac de 2002 à 2007.
Nicole Fontaine fut  présidente du Parlement européen de 1995 à 2002 et ministre de l’Industrie de 2002 à 2004.
Yves Le Maner, agrégé d’histoire, est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale. Il a conçu et réalisé le programme de la Coupole de Saint-Omer. Il est aujourd’hui en charge de la commémoration du centenaire de la Première guerre mondiale dans le Nord-Pas-de-Calais.
Hamlaoui Mekachera a exercé les fonctions de secrétaire d’État aux Anciens combattants, puis ministre délégué aux Anciens combattants de juin 2002 à mai 2007.