Une organisation d’entreprise à l’écoute des adhérents

Créée par et pour les Anciens combattants, la Carac agit depuis plus de 90 ans dans le respect du principe de loyauté envers ses adhérents. Les 178 élus Carac, qu’ils soient délégués ou administrateurs sont impliqués dans les instances de la gouvernance de l’entreprise et sont au fait de toutes les décisions prises au nom des adhérents. La Carac est dirigée par un Conseil d’administration entièrement composé d’élus bénévoles, dont la stratégie et l’action sont sanctionnées par l’Assemblée générale. Le Conseil de présidence (dirigé par le président et auquel participent le vice-président et les administrateurs délégués) pilote l’entreprise avec la direction générale, en assurant une gestion prudente des actifs de la mutuelle, donc de l’épargne de ses membres. En région, c’est le conseil de section, auquel participent les délégués, qui se réunit pour débattre des questions posées par les adhérents, remonter leurs doléances. Le conseil de section organise également des manifestations pour présenter la Carac au plus grand nombre, en lien avec les salariés et des partenaires extérieurs. Cette collégialité de décisions et cette proximité territoriale assurent aux adhérents de la Carac la meilleure défense de leurs intérêts individuel et collectif.

 

Des produits adaptés aux besoins des adhérents de la Carac

La Carac conçoit ses produits d’épargne, de retraite et de prévoyance en s’inspirant des demandes de ses adhérents et non en suivant les modes des marchés. C’est ainsi, qu’en 2014, la mutuelle a lancé une offre « Bien vieillir », pour répondre aux besoins d’accompagnement et de garanties de prévoyance face à la question de la perte d’autonomie. De plus, prenant à cœur son devoir de transparence et d’information, la Carac met en œuvre des produits aux mécanismes simples et compréhensibles par chacun. Les conseillers mutualistes, formés en interne, observent scrupuleusement leur devoir de conseil, en ne proposant que les solutions d’épargne, de prévoyance et de retraite véritablement adaptées à la situation et aux projets de leurs interlocuteurs.

 

Une entreprise au cœur de la Cité

Être à l’écoute de ses adhérents, les faire participer à son fonctionnement démocratique, prôner la solidarité, tous ces principes auraient peu de sens si la Carac n’agissait pas à l’extérieur de ses murs. En collaboration avec Finansol, la mutuelle contribue au développement de la finance solidaire et agit en tant qu’acteur impliqué de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Par ailleurs, que ce soit au travers de l’épargne solidaire, de son mécénat d’entreprise, de sa fondation d’entreprise ou encore des manifestations des conseils de section, la mutuelle et ses adhérents financent les actions de  ses associations partenaires,lesquelles interviennent dans des domaines variés (emploi, handicap, solidarité internationale…) .

À la recherche de nouveaux délégués

En 2016, la Carac organise des élections pour renouveler sept sections de vote : Centre, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Nord-Pas de Calais, Picardie, Rhône-Alpes. Les adhérents seront appelés à voter pour leurs délégués au mois de mars 2016. À chaque élection, la mutuelle a des difficultés pour trouver des candidats qui souhaitent représenter les adhérents à l’Assemblée générale et participer activement à la vie mutualisme. C’est pourquoi depuis juin 2015, la Carac a mis en place une campagne de recrutement des futurs délégués, intitulée « Ma mutuelle, mes intérêts. Je m’engage ! » et mobilisant les conseils de section concernés et les salariés de la mutuelle.