Quels types de versements sur votre assurance vie ?

Vous pouvez choisir d’effectuer des versements ponctuels ou d’épargner de façon périodique

(tous les mois, trimestres, semestres, ans), par prélèvement automatique. Vous pouvez aussi faire les deux ! À noter : votre contrat stipule toujours les montants de versement minimum à respecter. 

Les frais sur versements libres peuvent être dégressifs en fonction de leur montant.

Pour certains contrats, plus le versement est élevé, plus les frais sur versements sont faibles. Et, parfois même, ces frais sont plafonnés.  

Le principe de l’assurance vie multisupports : le droit de changer de cap

Au fil du temps et des événements de la vie, vos projets sont susceptibles d’évoluer, vos ambitions de grandir ou d’être revues à la baisse. Votre contrat d’assurance vie peut s’adapter à ces changements.

Rappel
Dans le cadre d’un contrat multisupports, vous avez le choix entre différents modes de gestion

  • la gestion libre ou directe, avec laquelle vous gérez seul votre contrat et tout en surveillant les fonds. Votre vigilance est grande et vous êtes capable de réagir rapidement pour vous assurer de l’adéquation entre l’évolution des supports d’investissement avec vos objectifs.
  • la gestion profilée, la plus sereine. Vous choisissez une répartition de vos supports clés en main en fonction de votre profil d’investisseur.
  • la gestion à horizon, idéale en vue de la retraite ou d’un terme fixé. Votre épargne investie sur des supports à risques est progressivement sécurisée par des arbitrages automatiques annuels, sans frais.

À tout moment, vous pouvez changer de mode de gestion et de profil

  • Vous êtes devenu un investisseur avisé et vous souhaitez piloter vous-même vos placements ? Passez de la gestion profilée à la gestion libre.
  • Vous avez 25 ans et un contrat d’assurance vie d’un an, d’une valeur de 10 000 euros, grâce à une donation de vos grands-parents ? Le temps est votre allié : vous quittez le profil prudent pour le profil dynamique, afin de booster la performance du contrat. Votre objectif : dans 8 ans, réalisez votre premier achat immobilier grâce à un apport conséquent.

Les arbitrages, pour changer de fonds

Sur un contrat multisupports, vous pouvez déplacer une partie de votre épargne d’un fonds vers un autre, ce qui revient à changer sa répartition. Il existe des options d’arbitrage automatique, qui permettent par exemple de sécuriser des gains générés par les unités de compte ou au contraire de dynamiser les intérêts générés par le support en euros.

Notre conseil
Programmez des versements réguliers, pour épargner sans y penser et atténuer les effets des éventuelles baisses des marchés financiers.


L’exemple d’Alice

Alice a versé chaque mois sur son contrat d’assurance vie 50 euros pendant quatre ans, puis 100 euros par mois pendant les quatre années suivantes, profitant d’une augmentation de salaire. La 6e année, suite au décès de son père, Alice a reçu 160 000 euros en héritage, qu’elle a versés sur son assurance vie. Au bout de 8 ans, avec un capital de 395 821 euros, avec les intérêts et plus-values, soit un rendement moyen de 3 %, elle a pu constater que l’assurance vie était le bon calcul pour son épargne.