C’est un fait, la dépendance a un coût. Pour les personnes qui en sont victimes et pour leurs proches. Selon la Mutualité française1, le reste à charge mensuel d’une personne très dépendante qui vit en Ehpad serait de 2 000 euros. Pour aider nos adhérents à anticiper les effets d’une éventuelle perte d’autonomie et ainsi préserver leur entourage de ses conséquences financières, nous avons imaginé un produit d’épargne dédié : Carac Épargne Plénitude.

Ce contrat d’assurance vie monosupport en euros allie sécurité des sommes investies et souplesse de la gestion. Contrairement aux garanties de prévoyance classiques, l’épargne est accessible à tout moment. Autrement dit, il n’est pas nécessaire de justifier d’un état de dépendance pour procéder au rachat de tout ou partie du capital. Comme pour toute assurance vie, l’argent n’est pas investi à fonds perdus. En cas de décès du souscripteur, l’épargne est reversée au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat.

Mais le véritable atout de Carac Épargne Plénitude réside dans les garanties d’assistance2 qu’il propose.

Concrètement, ces services prennent essentiellement la forme d’un soutien humain. Car la perte d’autonomie s’accompagne généralement d’une situation d’isolement social. Assistance psychologique, bilan social, conseil d’un ergothérapeute pour l’adaptation du domicile… figurent parmi les aides proposées aux personnes dépendantes. Acteurs essentiels de la chaîne de soutien de proximité, les aidants familiaux n’ont pas été laissés de côté : information, aide à la décision… sont autant de services dont ils peuvent bénéficier.

Carac Épargne Plénitude, mode d’emploi

Être âgé de plus de 18 ans et effectuer un premier versement de 1 000 euros sont les deux conditions sine qua non pour ouvrir une garantie Carac Épargne Plénitude. Pour souscrire un produit de ce type, mieux vaut prendre rendez-vous avec un conseiller mutualiste Carac. Il fera le point avec vous sur vos besoins et vos attentes. Il vous aidera également à choisir la meilleure option pour l’alimenter : reprendre une épargne existante, mettre en place un virement programmé...

En savoir plus sur la garantie

Des questions ? Posez-les à un conseiller Carac, au n° Cristal 0 969 32 50 50 (appel non surtaxé) ou via votre espace adhérent

1. Observatoire 2018 sur le financement du vieillissement et de la perte d’autonomie, octobre 2018.

2. Prime annuelle de l’ordre de quelques euros par an (4,20 euros en 2018).