Un engagement environnemental

Dans le cadre de son engagement durable, le siège social de la Carac bénéficie de l’exigeant label HPE (1) « Haute Performance Énergétique » qui atteste de la conformité́ de ses bâtiments aux normes environnementales.
 
Particularité forte de ce label : il est plus exigeant que les normes mises en place par la réglementation.
 
Jean Arzano, Directeur SI-Comptabilités-Immobilier, souligne : « Nous avons choisi ce label car il est le plus adapté aux bâtiments tertiaires anciens, comme c’est le cas ici, le premier bâtiment datant de 1910 et le deuxième des années 1960 autrement dit à des époques où la construction était moins règlementée. »

Pour obtenir ce label, le nouveau siège social de la Carac a dû satisfaire aux exigences suivantes :

- un 1er audit a été effectué en phase de conception par Certivéa (2), puis un 2e à la fin des travaux afin de vérifier que tous les critères avaient été pris en compte. Un point clé alors était celui de la performance énergétique, la consommation devait être diminuée d’au moins 40 %. « Cet objectif a été largement rempli, puisque le projet a permis de la réduire de 52 %. » ajoute Jean Arzano.

- 6 autres critères étaient traités : l’ambiance thermique, la qualité de l’air, l’ambiance visuelle, l’ambiance acoustique, la facilité d’exploitation, d’entretien et de maintenance du bâtiment, ainsi que la qualité́ de la construction et sa sécurité.

 
De plus, dans ce projet, la Carac conseillée par l’architecte Raf Listowski a tout mis en œuvre pour diminuer son empreinte environnementale : dans ses choix des matériaux d’isolation (isolation du bâtiment, éclairage adapté…), sa supervision de la consommation d’énergie (utilisation de chauffage contrôlé sur horloge…) …

« En intégrant ce nouveau siège, la Carac s’est dotée d’un bâtiment lui permettant de faire face à l’avenir et aux évolutions de l’épargne. » conclut Claude Tarall, Président de la mutuelle.

 -------------------------------------------------------------

(1) Le label HPE : créé en 1978 et intégré au code de la construction et de l’habitation, le label HPE est une démarche qualitative qui intègre toutes les activités liées à la conception, la construction, le fonctionnement et l’entretien du nouveau bâtiment dans lequel la Carac installe son siège. Pour en bénéficier, un bâtiment doit être performant d’un point de vue thermique, mais aussi être certifié sur la sécurité, la durabilité et les conditions d’exploitation des installations de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de climatisation et d’éclairage.

(2) Certivéa : Filiale du CSTB, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, Certivéa est la référence en matière d’évaluation et de certification destinées aux bureaux, équipements sportifs, culturels ou de santé, établissements scolaires, hôtellerie, commerce, logistique, etc. Son offre vise également les infrastructures routières, ferroviaires, maritimes, éléments incontournables des transitions urbaines en cours. Elle couvre aussi les projets d’aménagement urbains. Ces domaines d’intervention placent Certivéa au cœur des enjeux liés à la ville durable. Seul organisme de certification de son domaine à faire intervenir des auditeurs tierce partie pour vérifier les exigences de performance, Certivéa est accrédité par le Comité d’accréditation Français (COFRAC).