Carac veuve ancien combattant - retraite mutualiste du combattant

Les titulaires de la carte du combattant ou d’une pension servie en vertu des dispositions du Code des pensions militaires d’invalidité âgés de plus de 74 ans bénéficient d’une demi-part fiscale supplémentaire. Cette demi-part fiscale est également octroyée aux veuves de ces personnes, si celles-ci ont plus de 74 ans, et que leur conjoint ont pu en bénéficier de leur vivant.

Les titulaires de la carte du combattant ou d’une pension servie en vertu des dispositions du Code des pensions militaires d’invalidité âgés de plus de 74 ans bénéficient d’une demi-part fiscale supplémentaire. Cette demi-part fiscale est également octroyée aux veuves de ces personnes, si celles-ci ont plus de 74 ans, et que leur conjoint ont pu en bénéficier de leur vivant.

Cette disposition créé une différence de traitement entre les veuves de plus de 74 ans, en fonction de l’âge auquel leur époux est décédé.

Un amendement au projet de loi de finances 2020, adopté le 13 novembre dernier met fin à cette différence de traitement entre les veuves d’anciens combattants âgées de plus de 74 ans.

Cet amendement permet désormais aux veuves d’anciens combattant âgées de plus de 74 ans de bénéficier d’une demi-part fiscale supplémentaire dès lors que leur mari percevait la retraite du combattant.

Aujourd’hui, l’avantage fiscal lié à cette mesure est de 600 euros par foyer.