Le taux du Livret A passera pour la première fois sous le seuil symbolique de 1% au 1er août, et atteindra le niveau le plus bas depuis sa création en 1818. Conformément aux recommandations de la banque de France, le ministère des Finances a annoncé ce lundi la décision de fixer le taux à 0,75%, et ce, malgré  une très faible inflation (0.3%) qui aurait dû le conduire à l’abaisser davantage, soit à 0,50%. Mais, la prévision d'une légère augmentation de la croissance d'ici la fin de l'année et la volonté de préserver  le niveau de vie des français, a conduit le Gouverneur de la banque de France  à ne pas trop dévaluer le taux.

Comme l’a souligné Bercy dans un communiqué, l’objectif de cette  baisse est double : « garantir le pouvoir d’achat des épargnants et favoriser l’investissement du secteur du logement social ».

Ainsi, la baisse du taux soutiendra la croissance et l’emploi en allégeant le coût des crédits. Elle favorisera également la construction de logements sociaux, dont le coût est directement lié à celui de l’épargne réglementée. De plus, les montants placés par les épargnants étant majoritairement faibles, le changement de taux aura un impact très restreint.