• L’objectif ? Faire en sorte que chacun puisse rencontrer son conseiller mutualiste au moins une fois par an et ainsi analyser ensemble l’impact éventuel des nouveautés juridiques et fiscales sur sa situation patrimoniale. Par ailleurs, toute personne qui le souhaite peut obtenir un rendez-vous, en agence mais aussi à domicile. Cette dernière option est même privilégiée par la Carac, puisqu’elle permet aux conseillers de mieux comprendre les besoins et d’avoir à disposition tous les documents nécessaires pour une étude personnalisée.
  • Pour proposer des solutions adaptées, la Carac détermine au préalable la situation de chacun, ses besoins immédiats, ses projets futurs : c’est ce que l’on appelle la ligne de vie. Élaborée conjointement par un conseiller et l’adhérent, elle permet à ce dernier de se projeter dans l’avenir, et à la mutuelle de mieux identifier ses problématiques.
     
  • Destiné aux familles, un nouveau service personnalisé vient étoffer l’offre de la Carac : le bilan de prévoyance. Il permet d’anticiper les besoins futurs d’un foyer, en cas de disparition d’un conjoint : un risque faible mais dont les conséquences financières peuvent être dramatiques. À partir des données financières du foyer, le bilan de prévoyance détermine quel sera le capital nécessaire pour maintenir le niveau de vie de la famille. En fonction du résultat, la Carac propose une cotisation adaptée. En cas de décès, la mutuelle versera le capital prévu au conjoint survivant ou aux bénéficiaires désignés (les enfants, par exemple).