Compte Épargne Carac

Un contrat d’assurance vie monosupport performant et sécurisé, pour épargner à votre rythme et préparer l’avenir. Avec le Compte Épargne Carac :

  • Constituez un capital pour vos projets
  • Financez un complément de revenus pour la retraite
  • Préparez la transmission d’un capital
Compte épargne Carac
3,50%
Taux de rendement net en 2013, hors prélèvements sociaux info

FAQ

Si, au contraire ! Il est peu connu que l'on peut effectuer des retraits sur un contrat d'assurance-vie avant 8 ans et que les intérêts qui en découlent sont faiblement imposés. En fait, le Compte Épargne Carac vous permet à tout moment d’effectuer des rachats et/ou des demandes d’avances pour pallier à vos besoins. La souplesse de ce type de garantie en fait l’un des placements préférés des français. Nous vous recommandons toutefois de conserver votre garantie pendant 8 ans pour bénéficier pleinement des avantages fiscaux de l'assurance-vie.

Oui, les versements et les retraits sont libres. Vous pouvez donc effectuer des retraits à tout moment, sans aucune pénalité de la part de la Carac. Les retraits ne sont, par ailleurs, fiscalisés que sur les intérêts acquis.

C’est une somme d’argent mise à votre disposition en cas de besoin sans impacter votre capital cumulé. L’avance n’est pas déduite de votre contrat et la totalité de votre capital continue donc à fructifier. Le  montant maximum de l’avance ne peut excéder 85 %  de la valeur de l’épargne acquise. Une avance fonctionne comme un prêt : vous la remboursez en une ou plusieurs fois, avec des intérêts (3,62 % en 2014). En cas de non remboursement dans les délais impartis (5 ans maximum suivant l’octroi de l’avance), le montant avancé sera déduit de votre contrat. 

Il existe deux types de rachats (ou retraits) : le retrait total qui met un terme au contrat et le rachat partiel qui peut être effectué tout au long de la vie de votre contrat, pour faire face à un besoin ponctuel ou compléter vos ressources au fil du temps. La somme retirée lors d’un rachat partiel est constituée d’une part de capital initial et d’une part d’intérêts et/ou de plus-values. Seule cette dernière est imposable, mais le taux d’imposition varie selon l’âge du contrat : la fiscalité est plus avantageuse après 8 ans. 

Une question ? Un conseil ?

du lundi au vendredi 8h30-19h / samedi 9h-12h30
N°Cristal
Appel non surtaxé